/* jjv
*/
Aviron Meulan Les Mureaux Hardricourt | fairplay
Aviron Meulan Les Mureaux, Hardricourt
Aviron, Meulan, Les Mureaux, Mezy, Hardricourt, Juziers, Verneuil sur seine, GPSO, Grand Paris Seine et Oise, tete de riviere, yole cup, Loisirs, competition, skiff, yolette, quatre avec barreur, quatre sans barreur, quatre de pointe, huit de pointe, huit de couple
55
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-55,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

L’AMMH, Prix 2008 du Fair-Play en Yvelines.

Le prix 2008 du Fair-Play a été remis, le 30 janvier 2009, à l’AMMH, au cours de la « Soirée Olympique » du Comité départemental olympique et sportif des Yvelines.

Il faut remonter au Match des Yvelines 2008 – nous en remportâmes une fois de plus le titre de champion des Yvelines – pour trouver l’explication de cette récompense : nous vînmes en aide, ce jour-là, au Rowing Club de Port-Marly, dont le camion tracteur était en panne : pour éviter à nos camarades de devoir déclarer forfait, nous allâmes quérir leur remorque avec notre propre camion, pour l’amener au bassin de Mantes !

Un geste d’entraide entre rameurs qui nous paraît tout naturel… mais qui fut remarqué par le vice-président du Comité Départemental Olympique et Sportif des Yvelines, qui assistait au Match !

Cette distinction, matérialisée par un diplôme et par un superbe trophée en bronze symbolisant les sept valeurs de l’esprit sportif : respect, franchise, altruisme, loyauté, équité, élégance, courtoisie, nous commande d’y rester fidèles.


Respect : les rameurs forment une grande famille, le respect mutuel y est naturel et imprègne tous les rapports des rameurs entre eux et avec les arbitres et les entraîneurs, tant au sein même de l’AMMH que dans les relations avec les autres clubs. L’aviron étant un sport d’équipe, honorer ses engagements est la première forme de respect.


Franchise : elle est la compagne du respect. Quand un rameur ou un entraîneur ressent la nécessité d’exprimer une observation à un autre membre de notre famille, il le fait directement, respectueusement et sans se départir de la courtoisie qui marque ce respect.


Altruisme : nous ne manquons pas d’occasions de le vivre et de le manifester, des menus gestes quotidiens d’entraide au ponton au soutien mutuel que les clubs s’apportent entre eux (et qui nous valut le Prix du Fair-Play…). C’est en vivant pour les autres et non seulement pour nous-mêmes que nous pouvons le mieux nous dépasser et trouver les plus profondes satisfactions morales qu’apporte le sport.


Loyauté : si les arbitres en sont les garants dans les régates, dont la nature et les règles préviennent, il est vrai, toute manœuvre déloyale, elle nous commande, notamment, de nous abstenir de l’ingestion de substances illicites (dopage).


Équité : elle s’impose dans les relations entre rameurs et entraîneurs, pour que chacun puisse trouver sa juste place, notamment lors de la formation des équipages et des sélections.


Élégance : il ne s’agit pas seulement du respect dû à nos couleurs et du code vestimentaire propre à notre sport (il participe à sa beauté), c’est aussi l’élégance du comportement dans nos rapports mutuels, notamment quand il s’agit de reconnaître la supériorité d’un adversaire ou dans l’humilité que le vainqueur d’un jour doit savoir conserver.


Courtoisie : c’est le ciment invisible qui unit une société harmonieuse et heureuse, elle est toute naturelle pour ceux qui ont choisi de vivre ensemble, unis par une même passion sportive, par le goût de l’effort et par l’attrait de l’eau.