/* jjv
*/
Aviron Meulan Les Mureaux Hardricourt | Habillement
Aviron Meulan Les Mureaux, Hardricourt
Aviron, Meulan, Les Mureaux, Mezy, Hardricourt, Juziers, Verneuil sur seine, GPSO, Grand Paris Seine et Oise, tete de riviere, yole cup, Loisirs, competition, skiff, yolette, quatre avec barreur, quatre sans barreur, quatre de pointe, huit de pointe, huit de couple
477
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-477,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive

Ramer : comment se vêtir ?

La pratique de l’aviron ne nécessite pas de vêtement particulier, si ce n’est la tenue aux couleurs de l’Association, lors des régates, comme nous le verrons plus loin.

Tout dépend de la saison : quand il fait beau et chaud, ce sera short et maillot de corps léger, sans manches ou à manches courtes. Par temps froid et humide, on préférera des collants (tels que ceux utilisés pour le jogging par temps froid), un maillot de corps fin en fibre polaire à manches longues au-dessus duquel une veste polaire plus épaisse est ajoutée pendant les périodes de repos… Le maillot de corps fin en tissu synthétique « respirant », peu onéreux, peut, dans tous les cas, faire partie de la garde-robe du rameur. Chacun choisit sa tenue d’entraînement en considération de ses possibilités financières, de ses habitudes, de ses réactions au froid, des vêtements dont il dispose déjà pour la pratique d’autres sports et de ses préférences personnelles… L’essentiel est de ne pas prendre froid hors des temps de nage (pendant lesquels on ne ressent pas le froid, sauf par vent fort).

Mais, dans tous les cas, ces vêtements doivent être ajustés au corps, non flottants, sans poches et assez courts pour ne pas risquer d’être coincés entre le chariot de coulisse et les rails. Comme on l’a dit à propos des ampoules, les gants sont inutiles et gênent même la tenue des avirons (notamment leur pivotement) : on s’en passe, donc.

Les rameurs portent aussi des chaussures maintenant bien le pied et la cheville, de qualité suffisante pour une course d’échauffement ou même une course plus longue (lorsqu’il n’est pas possible d’aller sur l’eau) ; si ce n’est pour cet usage et parce qu’il faut bien venir au club, en repartir, aller et venir, on pourrait se passer de chaussures : les rameurs se déchaussent avant d’embarquer, sauf en yolette. Mais il faut au moins deux paires de chaussettes, car elles ont l’occasion de se salir ! En général, elles sont en coton, mais certains, craignant le froid, portent des chaussettes de laine en hiver, c’est judicieux.

Dans tous les cas, de sec, le rameur devient humide, si ce n’est de pluie, c’est de sueur. Il faut donc prévoir des vêtements de rechange. Voir à ce propos ce que doit contenir le sac du rameur.

Le code des régates impose que les rameurs et barreur d’un équipage soient vêtus uniformément, aux couleurs du club. Aussi portons-nous, en compétition, un justaucorps en jersey de fibre synthétique (élasthanne), qui doit être lavé à froid, afin que la couleur rouge des bandes de nos couleurs (rouge sur blanc) ne dégorge pas, et séché suspendu dans l’air (et non en machine). L’AMMH sert d’intermédiaire avec le fabricant et revend cette combinaison à son prix d’achat.

Lorsque le temps est froid, les rameurs portent, sous le justaucorps, un maillot de corps blanc à manches courtes. Ils peuvent aussi porter un survêtement, non uniforme, qu’ils doivent enlever avant de se placer sous les ordres du juge de départ.

Tous les membres de l’équipage, lorsqu’ils portent une casquette ou un bonnet, doivent en principe porter le même couvre-chef. Aussi revendons-nous aussi une casquette ‘club’.

Lorsqu’un rameur doit porter des lunettes correctrices, nécessaires pour assurer sa sécurité car il faut bien voir sur l’eau, il est recommandé des les assujettir à un cordon autour du cou, pour éviter de les perdre (par exemple, en retirant un vêtement de dessus, ou en cas de chavirage).